Les pickpockets de Lisbonne

Les pickpockets à Lisbonne

On parle beaucoup des pickpockets de Lisbonne mais on ne vous dit pas comment les repérer, comment ils agissent, qui ils sont et surtout où vous aurez le plus de chance (ou pas) de les croiser…

touriste en Tshirt (au fond) pickpockets en veste et foulard

Des pickpockets en observation, avec l’arme du crime : le foulard. Au fond ces jeunes touristes ont les sacs parfaits pour devenir une proie.

Vous avez été victime de pickpockets à Lisbonne ? Vous vous demandez quoi faire en ce moment ? “Je me suis fait voler à Lisbonne” ?

Rendez-vous à la police touristique pour déposer plainte. Les agents parlent français ou du moins dans tous les cas anglais. Ils feront tout ce qu’il faut pour vous aider dans vos démarches. Voici l’adresse de la police touristique de Lisbonne :

Praça dos Restauradores – Palácio Foz, 1250-187 Lisboa

Je rajoute le téléphone mais ils vous diront de vous rendre à l’adresse ci dessus : 00 351 213 421 623

À quoi s’attendre ? Que pouvez-vous espérer dans le meilleur des cas ?

Que les brigands, comme souvent, gardent l’argent liquide et se débarrassent de vos biens dans la poubelle la plus proche, une ruelle peu fréquentée, un coin discret… Et qu’une âme charitable qui tombe dessus appelle la police pour restituer les documents trouvés. Cela arrive dans de nombreux cas ! N’hésitez pas également à laisser un numéro de téléphone dans votre porte-feuille. Si vous ne faites rien, alors vos papiers resteront au Portugal.

Pickpockets, carteristas, détrousseurs, truands, crapules… Prenez vos précautions !

Si vous refusez être victime de ces bandits, vous pourrez grâce à cette enquête :

  • Savoir localiser les pickpockets
  • Les reconnaître
  • Ne pas vous faire voler
  • Crier et manifester votre désaccord vis-à-vis de cette pratique
  • Les interpeller et alerter les autres touristes ce qu’ils manigancent…
  • Et si malheureusement vous vous êtes fait avoir, vous saurez aussi où vous rendre pour porter plainte (cf première partie de l’article)…

Les pickpockets de Lisbonne ne correspondent pas forcément à notre imaginaire…

Le problème des pickpockets à Lisbonne.

Pour quoi y a-t-il autant de pickpockets à Lisbonne ? C’est un fait, ils sont nombreux et passent tout le temps les mailles du filet. La police les arrête et les relâche faute d’acte grave. Ils les connaissent donc, ils sont tous fichés. Les autorités ont les adresses de leurs lieux de domicile, mais rien ne peut être fait contre un délit si mineur. 

Les policiers ont bien d’autres chats à fouetter ! Votre vigilance est le seul moyen de les contrer.

Voici une carte où vous pouvez trouver les pickpockets de Lisbonne, tout le secteur est à risque mais ils sont majoritairement aux points marqués :

https://goo.gl/maps/aoFWmhWBKtx

Cette carte de Lisbonne recense des lieux que les pickpockets apprécient particulièrement pour le dénivelé des rues, leur faible largeur qui permet une densité touristique, l’environnement intéressant qui détourne votre attention…

Rues et lieux par quartiers :

Quelles sont les cibles favorites des pickpockets ?

Ce problème n’a rien de nouveau et fait de nombreuses victimes qui ont des caractéristiques communes :

Les nationalités ou origines ethniques : Les Asiatiques, les Italiens, les Français, les Espagnols ont beaucoup de cash sur eux. Du pain bénit pour nos amis malfaiteurs. Ici un groupe asiatique à la merci de 2 jeunes femmes pickpockets au Chiado (centre commercial).

L’âge joue forcément en la faveur des plus jeunes… Peu attentifs, les seniors sont le plus souvent victimes de ces malfrats car ce sont des proies faciles en raison du manque de réactivité. Attention, avoir la trentaine ne veut pas dire que l’on passera entre les mailles du filet.
Le nombre de personnes est un facteur important mais aussi la confusion qui les aide à se glisser dans vos poches… Les groupes dans les passages étroits mais aussi les escaliers sont des atouts dont ils en tirent profit. Attention si vous fermez la marche, vous êtes la cible privilégiée.

groupe, proche du château de Lisbonne avec 3 pickpockets

Ici, un groupe de visiteurs avec 3 pickpockets. Photo prise près du castelo Sao Jorge.

Les mêmes pickpockets à Graça

Toujours eux, cette fois-ci dans Alfama

 

Le gabarit… ces chapardeurs s’en prennent rarement aux plus costauds d’entre nous.
L’accoutrement: Sac a dos et sac en bandoulière, sac a main facile ouvrir sont leur dada. Prenez en oui mais gardez les porte-monnaies dans vos poches.

Qui sont les pickpockets de Lisbonne et comment les repérer?

Nos crapules aiment se fondre dans la masse… Leurs habits sont communs mais surtout, ils se font passer pour des touristes : faux selfies, gestes en indiquant les beaux panoramas et carte de Lisbonne en main (qu’ils ne regardent qu’en marchant et un oeil sur les sacs à dos environnants). 

Deux individus qui font tout pour passer inaperçu…

et pourtant ils suivaient une proie au sac béant. Leur carte est donc prête à être dépliée pour que la main puisse plonger et subtiliser le porte-monnaie …

Pour les repérer voici quelques détails marquants :

  • Ils ne sont jamais seuls mais 2 ou 3
  • Ils ont un long foulard, une écharpe,
  • Un sac en bandoulière ou un sac a dos
  • Une casquette/des lunettes de soleil
  • Ils ont une carte de la ville dans la poche ou en main. Ce qui est louche, c’est qu’ils la sortent sans prêter attention à elle ou alors qu’ils consultent en marchant. C’est impossible à lire ! Ils savent où ils vont !

Voici quelques portraits de certains pickpockets de Lisbonne :

 

lunettes et casquette...

Lunettes et casquette…

pickpockets en attente d'une proie...

Pickpockets en attente d’une proie…

 

 

On établit une stratégie afin de ne pas se faire prendre