Le 31 mai 2018, c’est la procession de Corpus Christi

Histoire de Lisbonne #3 Monlisbonne.com

Le jeudi qui suit la Pentecôte, 60 jours après Pâques, Lisbonne célèbre Corpus Christi, la Fête-Dieu en Français.

Instituée par le pape Français Urbain IV en 1264, la Solenidade do Santíssimo Corpo e Sangue de Cristo (Solennité du Saint-Sacrement du Sang et du Corps du Christ) ou Corpus Christi est un jour férié au Portugal. C’est la plus grande procession de la ville et sans doute ce fut la plus grandiose dans les temps anciensA Lisbonne, les fêtes catholiques sont célébrées avec ferveur mais cela va bien au delà de l’aspect religieux. Elles s’inscrivent dans les traditions séculaires des Lisboètes et sont étroitement liées à l’histoire de la ville. La procession de la Fête-Dieu connaît un fort engouement au XVe siècle et très vite c’était l’occasion pour les classes aisées, les différentes corporations, d’étaler leurs richesses et leur prestige. Ce fut une célébration ostentatoire.

Procession de Corpus Christi à Rossio (oeuvre de Jaime Martins Barata).


Procession de Corpus Christi au XVe siècle à Rossio (oeuvre de Jaime Martins Barata).

Une procession catholique, teintée de paganisme.

Au temps de Joao 1er, une place de choix était réservée à St Georges, jadis St Patron du Portugal. La victoire sur les Castillans était encore vive dans les esprits Portugais. Un «  Saint Guerrier » en armure était ainsi porté sur un cheval blanc. On l’appelait l’Homme de fer. Du fait de leur soutien sans faille au Roi, les corporations et le peuple de Lisbonne étaient mis en avant. Les guildes, partant étendards déployés depuis la Maison des 24, s’avançaient sur des chars richement décorés : un château, un dragon pour le char des cordonniers, un bateau pour les calfateurs. Certaines processions dévoilaient des diables, des sorcières, des bouffons…

Corpus Christi : Joao 1er sous le pallium (oeuvre de Jaime Martins Barata).

Corpus Christi : Joao 1er sous le pallium (oeuvre de Jaime Martins Barata).

Puis enfin arrivaient les confréries religieuses, portées par les cantiques de St Thomas d’Aquin. A coup de clairons, la musique était conduite entre autres par des Africains, qu’on appelait à l’époque les noirs de St Georges :

Cibávit eos ex ádipe fruménti, allelúia : et de petra, melle saturávit eos, allelúia, allelúia, allelúia. Ps. Exsultáte Deo, adiutóri nostro : iubiláte Deo Iacob.Glória Patri… Cibávit eos…

Le diplomate José da Cunha Brochado résume les festivités de Corpus Christi en ces termes : « Pour voir Lisbonne en une seule fois, j’ai regardé la procession de la Fête-Dieu ». Corpus Christi était une célébration ruineuse en son temps. En plus des coûts pour les chars et les costumes, les rues étaient richement décorées par la ville. On déposait des fleurs sur le sol et on couvrait la rue d’auvents. Les balcons étaient recouverts de tapisseries ornées d’or, d’étendards en soie.

O preto de Sao Jorge.

O preto de Sao Jorge.

Une procession au service du Roi.

Le 18e siècle à Lisbonne est marqué par l’avènement du règne de Joao V et du Baroque. Le roi absolu souhaite faire de la Fête-Dieu, une cérémonie de propagande pour son plus grand prestige. Il réorganise entièrement la procession, elle devient hiérarchisée, rigide, bien loin des Corpus Christi chaotiques des siècles passés. Les symboles païens sont proscrits, ainsi que les Africains et les femmes. Au temps de Joao V, Corpus Christi est solennel et somptueux. Le 12 mai 1717, le sécrétaire d’Etat Diogo de Mendonça Côrte-Real écrit au conseil municipal de Lisbonne :

« […] la procession ne doit pas avoir de génisses, de géants, de serpents, de dragons, de tapis d’herbe, de chars ou toute autre chose similaire qui représente une corporation. Pas de dances, ni de présence de maures qui accompagnent St- Georges. Le pallium ne doit pas être en laine, on doit utiliser un tissu plus riche ».

Ainsi, en remodelant Corpus-Christi, le Roi Joao V nous dévoile sa propre vision sur l’organisation de son pouvoir, celle d’un Etat s’appuyant sur l’Eglise toute puissante et sur sa Majesté.

Procession de Corpus Christi au temps de Joao V. 1587 santons réalisés par l’illustre Diamantino Tojal.

Procession de Corpus Christi au temps de Joao V. 1587 santons réalisés par l’illustre Diamantino Tojal.

Corpus Christi, aujourd’hui.

Si le grandiose n’est plus à l’ordre du jour à Lisbonne, Corpus Christi reste une fête religieuse très célébrée où les règles anciennes sont toujours respectées. Pour beaucoup de pays d’Europe, dont la France, cette vieille tradition a (presque) disparu. Reste aujourd’hui pour les plus curieux cette possibilité d’assister à la procession séculaire de Lisbonne ce jeudi 31 juin 2018. Vous trouverez ci-dessous l’affiche officielle :

Mots clés ayant permis de trouver cet article :

  • Corpus Christi Lisbonne
  • Pélerinage Fatima
  • Visite religieuse Lisbonne
  • Fêtes religieuses Lisbonne
  • Fête-Dieu Lisbonne

Carnaval à Lisbonne

Le carnaval à Lisbonne, un bal masqué au rythme de la samba.

Le 13 février 2018, on fête le carnaval au Portugal. Et cela tombe bien, les plus grandes festivités sont à Lisbonne !

L’origine du carnaval, tradition portugaise qui remonte à l’antiquité.

Parade au carnaval de Loures. © carnaval de Loures

Parade au carnaval de Loures. © carnaval de Loures

Carnaval, ce sont les fêtes de réjouissance, jadis on y mangeait gras avant de manger « maigre » pendant 40 jours. Cela précède la période de carême (la quarantaine). Dans les anciens temps, les Hommes considéraient que la nouvelle année commençait en mars et non en janvier. C’était le renouveau, le réveil de la Nature. Au Portugal, on appelait cette fête « Entrudo »(du latin introitu, entrer dans), c’est à dire les prémices avant le Carême. Les croyances depuis la nuit des temps estimaient que le chaos devait précéder le nouvel an. On comprend mieux dès lors la folie des festivités, le port de masques qui créent la confusion, l’affranchissement de toute règle sociale, la négation du quotidien, ses contraintes et ses soucis.

De la samba à Sesimbra. © Ruiolavo-fotos.

De la samba à Sesimbra. © Ruiolavo-fotos.

Le désordre dans une société ordonnée. C’est ça le carnaval au Portugal. Officiellement, le 13 février n’est pas férié, mais toléré tel quel ! Et cela depuis les premiers rois du Portugal. Malgré les difficultés économiques, l’Etat portugais continue chaque année à tolérer un jour chômé (et quand bien diable le gouvernement serait contre, la population n’en a cure).

Où peut-on fêter le carnaval à Lisbonne ou dans ses alentours ?

Le roi du carnaval face à son peuple ! © carnaval de Torres vedras.

Le roi du carnaval face à son peuple ! © carnaval de Torres vedras.

Les festivités à Lisbonne : si les grandes parades sont en dehors de Lisbonne, des collectifs organisent des festivités le soir du 12 février.  Cliquez ici pour connaître les principaux évènements sur Lisbonne.

Les principaux carnavals du Portugal et autour de Lisbonne :

Torres Vedras (09/02 – 14/02) : autoproclamé le « plus portugais des carnavals », le carnaval de Torres Vedras a su garder son identité locale alors que beaucoup d’autres sont de plus en plus influencés par la culture brésilienne. Ici, on retrouve des bouffons, des chars grandioses et les matrafonas, ces hommes déguisés en femme. Bref un vrai carnaval qui dépasse les barrières sociales.

Loures (10/02 – 14/02) : Crée en 1934, Loures est devenu en quelques décennies l’un des plus grands festivals du Portugal. 150 000 personnes sont encore attendues cette année. 1200 figurants et 15 chars promettent un défilé coloré et joyeux.

Sesimbra (28/01 – 17/02) : c’est celui qui se rapproche le plus de son lointain cousin, celui de Rio de Janeiro, avec ses nombreuses écoles de samba qui défilent dans la rue.

Pour être au courant sur les toutes festivités de février, consultez ici notre page facebook. Dans la rubrique évènements, nous avons répertorié les principaux carnavals de la région de Lisbonne.

Mots clés ayant permis de trouver cet article :

  • Carnaval à Lisbonne
  • Carnaval Torres Vedras
  • Samba Lisbonne
  • Bal masqué Lisbonne
  • Sorties en février Lisbonne

soirée de gala à Lisbonne

Organiser son dîner de gala à Lisbonne ?

Organiser son gala à Lisbonne trotte dans plusieurs têtes… c’est en effet une très bonne idée.

Pourquoi organiser sa soirée de gala à Lisbonne ?

Un Gala lors d'un couché de soleil sur Lisbonne

Un gala lors d’un coucher de soleil sur Lisbonne

Dans un premier temps, laissez-moi vous présenter les avantages de cette destination qui me captive :

Qu’est-ce qui place Lisbonne comme la destination parfaite pour organiser votre soirée de gala :

  • Son climat incroyable garantit un climat doux parfois même en plein hiver.
  • La capitale portugaise offre un cadre dépaysant avec ses quartiers colorés et chaloupés, construits sur 7 collines.
  • Une vie nocturne diverse et animée fait la une dans plusieurs médias.
  • La proximité avec la mer et ses belles stations balnéaires comme Cascais offrent une variété d’activités aguicheuses.
  • La cuisine fine et gourmande à un prix plus compétitif que d’autres destinations européennes place également Lisbonne sur le devant de la scène.
Un gala aux fruits de mer... C'est possible à Lisbonne

Un gala aux fruits de mer… C’est possible à Lisbonne

Vous l’avez compris, toutes les conditions sont réunies pour que votre gala reste un souvenir impérissable pour vous et vos collaborateurs. Mais ce n’est pas si simple de trouver la perle rare, le lieu parfait pour immortaliser l’évènement.

C’est à partir de cet instant que nous entrons en scène. En effet, présentée d’une manière aussi savoureuse, vous vous demandez qui peut intervenir pour remplir un véritable contrat de satisfaction.

Une soirée de Gala organisée par Monlisbonne.

Soirée de Gala en decembre à Lisbonne

Soirée de gala à Lisbonne en décembre

Pour l’organisation de votre dîner de gala, Monlisbonne s’occupe de tout !

Comme pour les activités de séminaire/team-building notre imagination n’a pas de limite. Dans ce cas de figure, nous proposons des lieux insolites, exceptionnels et toujours adaptés à vos desideratas. Nous voulons sortir de l’ordinaire au prix le plus juste.

  • La gastronomie doit être envoûtante.
  • c’est la musique qui rythme un enchaînement de plats délicieux.
  • Et bien entendu, si la vue ne donne pas le vertige, nous ne sommes pas satisfait.
  • Le cadre, taillé dans la masse, complète divinement ce tableau que nous aimons imaginés.

En coordonnant vos activités, Monlisbonne souhaite marquer les esprits avec un évènement sans fausse note.

En résumé, nous mettons en oeuvre tout notre savoir et notre savoir-faire afin de satisfaire les envies des clients les plus exigeants.

C’est sans surprise qu’un évènement ne peut ressembler à un autre.

Du plus classique au plus déjanté, nous allons trouver chaussure à votre pied pour se rapprocher de la satisfaction unanime… Graal que nous cherchons lors de chacune des activités que l’on nous charge d’organiser.

Pour vous donner davantage d’idées de ce que nous pouvons faire, entrez en contact avec notre équipe. Nous pourrons alors définir selon votre budget, un évènemement à la mesure de vos ambitions.

mots clés ayant permis de trouver cet article :

  • soirée de gala a Lisbonne
  • gala a Lisbonne
  • Séminaire d’exception Lisbonne
  • Séminaire premium Lisbonne
  • organisation gala Lisbonne

Une histoire de Tramway

monlisbonne une autre vision de Lisbonne...

Une autre vision de Lisbonne…

Coup de Saudade #1 Monlisbonne.com

Le tramway de Lisbonne a une belle histoire.

Pour l’anecdote, la ville est étroitement liée à San Francisco. Bien avant la construction du pont du 25 Avril, Lisbonne avait adopté les vieux electricos de la ville californienne. À l’époque, il se faufilait entre les chariots de boeufs et les diligences qui se raréfiaient. Les dandys de Cascais ne juraient que par lui…

Ce moyen de transport alors futuriste étaient en passe de marquer à jamais le paysage urbain de Lisbonne.

Camara municipal de Lisboa, archive

Camara municipal de Lisboa, archive

Les temps ont bien changé.

Aujourd’hui, la ville s’est transformée sans avoir su miser à fond sur sa touche d’authenticité. L’euphorie de la révolution des Œillets a ouvert Lisbonne au modernisme. A l’avenue de la Liberdade, on a détruit les demeures du 19e siècle pour de grands immeubles aux baies vitrées sans âme et sans histoire. Le métro, le bus ont volé la vedette au tramway. A bas Siza Vieira, gloire à Tomas Taveira et le centre des Amoreiras : ils sont la nouvelle image du prix Valmor de 1993…

Des rails orphelins

Sous le bitume de Santa Apolonia, les pavés conservent une ligne de tram désaffectée. Ce vestige du passé nous émeut. Ce quartier n’aurait-il pas droit à son tram 28 (LA star Lisboète la plus flashée au monde) ? Rappellons tout de même que Sean Connery dans La maison de Russie observait ce petit bolide jaune passer, bondé par des Pessoas en chapeaux feutrés. Le tramway a toujours fait partie des meubles de Lisbonne, ne le laissons pas triste dans le musée Carris.  

Un poisson pilote peu orthodoxe

Que pensez vous de l’idée de remettre sur les rails désaffectées les vieux trams du siècle dernier ? Là où le tram a disparu, les rues sont désertées par les visiteurs. Chouchou des touristes, la résurrection du tram lisboète permettrait d’ouvrir les horizons, il désengorgerait l’Alfama des foules estivales. Les quartiers les moins accessibles deviendraient le nouveau terrain d’exploration des voyageurs urbains. Quelle belle opportunité pour développer l’économie locale !  

Prenons l’exemple de deux quartiers alentours et pourtant boudés par les touristes pressés :

Dans les jardins de Principe Real, les bolides pourraient s’arrêter non loin du cyprès sacré. Cet arbre centenaire, parasol de verdure, offre l’ombre parfaite pour déguster une limonade du quiosque d’à côté. Un léger vent d’ouest porte le parfum des rameaux. Le sentez-vous ?

Oh ! Je sens aussi une odeur de cacao torréfié ? Elle a sûrement poussé la porte de Bettina et Niccolo pour venir me titiller…

archive municipale de Lisboa

Camara municipal de Lisboa, archive

A Santana, le tram les déposerait au champ des martyrs de la patrie, sous l’oeil bienveillant de Sousa Martins. Les nouveaux explorateurs seraient happés dans les rues aux allées donnant sur des maisons huppées aux grilles et aux volets fermés. Un peu plus loin, ils ne pourraient pas résister à la vue offerte par le jardin de Torel où amoureux, promeneurs de chien et du dimanche apprécient calme et simplicité.

archive municipale de Lisboa

Camara municipal de Lisboa, archive

Nous avons, chers voyageurs, discuté de deux quartiers peu visités par les touristes… Mais imaginez la portée si les bâtiments Art nouveau de l’avenida da Republica pouvaient être admirés depuis ce tram délicieusement désuet ? Si le Marquis de Pombal et son lion bien dressé avaient le tournis devant ce véhicule du passé ? Imaginez seulement le contraste entre les imposants bâtiment d’Orient où la sirène stridente de notre vedette résonnerait…

Finalement, si le but est que la Baixa se désemplisse, quel aventurier refuserait de se faire piloter par cette célèbre machine ? 

Si les touristes ont cet ami fidèle, la Carris a de beaux jours devant elle…

Vive le tram mais pas le 28 !

La Saint Valentin à Lisbonne

La Saint Valentin à Lisbonne

comme un Lisbonnin qui se donne…

saint Valentin a Lisbonne

Lisbonne: une saint Valentin souriante dans les rues glissante

Une escapade amoureuse insolite et dépaysante

Happé par l’amour fou, nous voilà embarqué dans un vol easyjet à destination de Lisbonne ! Qui nous a donc poussé à partir pour le Portugal pour la Saint-Valentin ?

 On aurait pu choisir Venise, ce Disneyland romantique. Paris pour ses mac(a)rons et sa tour qui scintille. Bruges, ses canaux paisibles et ses chocolats gourmands…

Non, nous partons pour Lisbonne, 

cette ville millénaire où les poètes s’expriment sur les murs décrépis, étreints par des azulejos qui pourraient être du grand-père Cortiço. Nos amis nous avaient prévenus, Lisbonne est un petit joyau ibérique sur la couronne de l’Europe et une destination que l’on est pas prêt d’oublier.

Le voyage commence,

Notre taxi bon marché nous dépose dans un boutique-hôtel de charme dans le quartier historique de l’Alfama. Une voix langoureuse et puissante s’élève dans la nuit étoilée. Quelle est donc cette mélodie qui berce la rue ? Le Fado, nous dit un passant du soir. Plus averti que la moyenne, ce dernier nous invite à l’accompagner dans l’une de ces tavernes secrètes que seuls les initiés connaissent.

memmo alfama et sa terrasse enchantresque

Memmo Alfama et sa terrasse enchanteresse

Virée surprise

Nous entrons. Le lieu est tamisé et rustique. Notre fadiste Joana entonne un hymne aux amours latents ou peut être perdus. Nous restons pantois et habités par l’intensité de ce fado intime, une nostalgie du passé “ni gaie, ni triste” comme le pensait Fernando Pessoa. La musique nous invite à apprécier chaque seconde passée ensemble. Ce charmant compagnon de route coiffé d’un béret nous invite à continuer ce voyage nocturne pour admirer les lumières de la ville.

Il nous emmène en haut d’un belvédère – que l’on appelle ici miradouro -. Nous sommes stupéfaits par la vue romantique, ces reliefs de lumières qui épousent les 7 collines. Tout droit sorti de son béret, notre guide nous offre du Champagne. Quel magicien ! Il n’y avait pas meilleur moment pour s’offrir ce précieux nectar. Tchin ! Tchin ! Nous voulons trinquer avec notre ami mais le voilà disparu, éclipsé. Ah ! Lisbonne ! Quelle belle surprise pour un premier soir. Nous nous embrassons sous la bénédiction d’un pin parasol avant de regagner notre lit douillet.

une nuit inoubliable

Vue sur Lisbonne pour une nuitée saint Valentin inoubliable

Réveil tout sourire…

Le matin, nous nous arrêtons à un quiosque pour une bica. Ce matin, le soleil est éclatant et on sent que le printemps arrive à grand pas ! Même en février, la ville blanche est agréable. Nous nous asseyons sur un banc public et nous observons le quartier se réveiller. Les couleurs reprennent leurs éclats pimpants. Un peintre en blouse capte la beauté d’un oranger gorgé de fruits. Il semblerait que toute l’année Lisbonne soit en fleurs. Quelle autre ville en Europe peut offrir ce luxe ? Nous quittons le peintre pour nous laisser aller dans les méandres des rues pavées, à la recherche d’un petit parc ou qui sait, d’un jardin secret.

Le centre et ses recoins insoupçonnés

Aux abords de la place Camoes, une boutique à la devanture modeste  nous interpelle : 1789 est inscrit sur le dessous de son horloge endormie à 9h06. Les présentoirs dont les vieilles rainures regorgent d’histoires sont colorés par des bougies parfumées étonnantes. En forme de baiser, l’irrésistible modèle des amoureux est petit et peu coûteux. L’achat est immédiat et accompagnera le dîner aux chandelles prévu ce soir sur le Tage appelé aussi mer de paille.

Vue de Graça

Le soleil s’est levé et nous offre des perspectives inattendues…

Près de la place du Rossio, nous apprenons qu’aux arènes, il y a un festival pour la Saint-Valentin : le “Montepio às vezes o amor”. Pour la soirée, c’est Cai o Carmo e a Trindade ! De la pop portugaise rythmée et agréable à écouter. Le concert à 22h nous laissera le temps de dîner à El Bulo Social Club. Installé dans une ancienne friche industrielle, ça change des paillettes et des pétales de rose ! Chakall, le chef argentin au charme briseur de couple, épicera la soirée de bon goût et, je l’espère, à mon goût.

El Bulo social club

Romance mexicaine : El Bulo Social Club

Pour notre dernier jour, nous croisons une nouvelle fois notre guide magicien – Lisbonne est un vrai village ! -. Il nous entraîne pour une seconde promenade hors des sentiers battus, dont lui seul a le secret. Ce Lisbonne-là n’a rien de surfait.

Il nous a offert un séjour romantique abordable et surtout unique ! De quoi donner envie de revenir par un temps radieux.

Le plaisir peut être ressenti en toute simplicité, avec l’ordinaire, mais en exclusivité.

couple à Lisbonne en été

Couple à Lisbonne en été sur le Château Saint Georges

Si cet article vous a donné envie de participer à un tour à Lisbonne, cliquez ici pour en réserver un

Mots clés ayant permis de trouver cet article :

  • Saint Valentin à Lisbonne
  • Week-end en amoureux Lisbonne
  • Lisbonne romantique
  • Lisbonne en couple
  • Fêter la Saint Valentin Lisbonne

Les meilleurs cafés de Lisbonne

Les meilleurs Cafés de lisbonne

les meilleurs cafés de Lisbonne par Monlisbonne.com

les meilleurs cafés de Lisbonne par Monlisbonne.com

Depuis quelques temps déjà vous me voyez poster des articles sur certains cafés… Comme il s’agit de mes préférés, je vous donne ma liste des meilleurs cafés de Lisbonne

Comment ai-je découvert les meilleurs cafés de Lisbonne ?

Parce que je suis guide et curieux, je pousse des portes. Je le dois pour découvrir de nouveaux endroits qui m’ont l’air attrayants, ou alors pour vérifier si certaines sources sont de confiance… Du coup, à l’aventure, je recherche les spots. A force de me perdre, j’en ai connu un sacré nombre. Je vous ai donc concocté la liste des 10 meilleurs cafés de Lisbonne. Il y en a d’autres mais un projet en suspend pour le moment ne me permet pas de vous en donner plus.

Très bonne lecture.

Je n’aime pas les classements donc pas d’ordre mais dix cafés de qualité…

Café tati.

relaxez au Café Tati

café tati, sans prétention mais avec de la bonne musique, une délicieuse cuisine et un staff très sympathique.

Situé en plein Cais do Sodre, j’ai toujours la motivation suffisante ne serait-ce que pour y passer. J’aime quand il est calme et peu peuplé. J’aime aussi quand une contrebasse l’anime sur un rythme jazzy sublime. Il est intemporel. On y rentre toujours comme si on connaissait déjà parfaitement les lieux et les propriétaires. Il y a toujours un ami lorsqu’on se sent un peu seul. Pour moi c’est lui. Tati. Sans aucun doute, il fait parti des meilleurs cafés de Lisbonne.

Lire davantage sur le Café Tati

Vertigo café

Le vertigo café et son étagère

Le vertigo café et son étagère

C’était mon voisin avant que je ne déménage… Un lieu sympa qui a largement sa place dans les meilleurs cafés de Lisbonne. Filipe m’accueille toujours avec un grand sourire. Le lieu a un cachet non caché, Les murs nous parlent… Ce lieu Vit avec un grand V! Si vous passez dans le Chiado, allez le saluer. Vous aurez vu un café qui sort de l’ordinaire

Lire davantage sur le Vertigo café

 

Espresso Bar

Expresso Bar, avec wi-fi

Expresso Bar

Quand je suis dans le centre avec le besoin de me caféiner, c’est dans ce café de Lisbonne que j’accours. Des Cafés très sympas dans la Baixa je n’en connais pas d’autre. Les serveuses sont hyper relax et font l’ambiance de ce café simple avec des tables basses entourées de quelques chaises… Je ne peux pas vous cacher que sa situation joue pour beaucoup dans le fait que je le place parmi les meilleurs cafés de Lisbonne.

Lire davantage sur l’Espresso Bar

 

Augusto Lisboa

un lieux cosi, Augusto café

un lieux cosi, Augusto Lisboa

Au premier regard, ce lieu m’a séduit. J’y suis retourné et très simplement j’ai parlé avec Julien, Au naturel fort sympathique, ce Français a quitté la France et monté, avec sa femme (que serions sans notre femme nous les hommes…) un café qui a de la gueule ! Les expos sont colorées et incitent à créer. L’inspiration envahie la pièce autant que les bonnes odeurs de préparation des glaces maison… L’Augusto occupe sans conteste une place de choix dans les meilleurs cafés de Lisbonne.

Lire davantage sur le Augusto Lisboa

 

Copenhagen Coffee Lab

petit dejeuner au Copenhagen Coffee Lab

petit dejeuner au Copenhagen Coffee Lab

Comment vous dire… Oui, je vais parler d’un café tenu par des Danois à Lisbonne… WTF ? C’est quoi ce bor**l ? Non vous ne rêvez pas. En voici les raisons : Au Portugal, quelques grosses marques se partagent le monopole de la distribution du café. Vous avez le choix entre mauvais, moyen et bon pour chaque marque. (en gros 9€, 16€ et 23€ le kilo). Ils offrent le store de devanture et la machine et signe avec vous un contrat de plusieurs décennies pour que vous ne vous approvisionnez que chez eux… C’est poussé par l’envie de goûter un bon café que je m’y suis rendu et que je vous y amènerai lors d’un de mes tours. L’aeropress vous surprendra. La sobriété du décor scandinave vous reposera. Et la minutie dans la pâtisserie vous séduira. Un grand OUI pour ce café de Lisbonne.

Lire davantage sur le Copenhagen Coffee Lab

 

les quiosques de Lisbonne

Quiosque bleu

Quiosque bleu

Avec le soleil qui tape 265 jours par an, on ne peut qu’apprécier une belle terrasse. La condition pour en profiter c’est de ne pas oublier que l’on va bien bronzer… Je recommande donc un grand café crème pour que vous restiez protégés.

Les quiosques sont si nombreux que tous les goûts peuvent être satisfaits ! Il faut juste ne pas avoir peur des kilomètres que vous allez parcourir (avec dénivelé !) Bonne chance !

Cliquez ici pour réserver un tour des quiosques à Lisbonne en ma compagnie !

Lire davantage sur les quiosques de Lisbonne

 

Café de l’ordre des Architectes

café do ordem dos arquitectos

café do ordem dos arquitectos

La porte est intimidante. Le nom aussi. Un peu. Mais quand on y est, c’est à une équipe accueillante et charmante à qui l’on fait face. Leurs recettes sont simples mais pas communes non plus. Leur déco en mosaïques je ne l’avais encore jamais vu ! Ils ont fait de cet endroit un havre de paix fort profitable. Vous devez aller y faire un tour.

Lire davantage sur le Café de l’ordre des Architectes

 

Chafariz de el Rey

Chafariz de el Rey

Chafariz de el Rey

C’est rare que je m’amuse à aller dans des endroits luxueux… Mais quand l’endroit en vaut la peine, j’y fonce ! Un décor incomparable. Un service sans bavure. Les fanas d’architecture comme de bonne nourriture seront comblés. Ce n’est que pour le Brunch ou pour un thé que vous pourrez y aller. Quelle que soit la durée de votre séjour, c’est un moment que vous devez vivre et partager, si possible, avec votre dulcinée. Je n’aime pas les classements. Mais comprenez que sans cet établissement dans les meilleurs cafés de Lisbonne, je ne pourrais pas être pris au sérieux…

Lire davantage sur Chafariz de el Rey

 

Bom de noz

bom de Noz

bom de Noz (credit photo: littletinypiecesofme.com)

Comment mettre des mots sur une pâtisserie unique ? Je l’ai déjà fait et ne saurais mieux le faire aujourd’hui. Par contre c’est certain que Bom de Noz a sa place dans les meilleurs cafés de Lisbonne.

Lire davantage sur Bom de noz

ET LE 10eme…dont je n’ai pas encore parlé!

teatro da garagem

teatro da garagem (credit photo: all about make me happy)

Il ferme la marche mais pas le classement des meilleurs cafés à Lisbonne. Il est beau, a du style, de l’esprit, une vision différente des choses, une créativité indéniable mais surtout… Une mixité qui le rend appréciable dès qu’on l’a visité.

Parmi les meilleurs cafés de Lisbonne, j’ai nommé, le café du Teatro da garagem ! Un théâtre et un café accolés. Des curiosités qui comblent un espace où la culture se diffuse. Une vue plongeante sur le décolleté de Lisbonne pendant que notre thé infuse. Des portes en guise de tables et une terrasse imposante. On est bien dans ce café aux chaises qui grincent.

 

Pourquoi 10 cafés dans le classement dans les meilleurs cafés de Lisbonne ?

Parce que j’ai deux mains et qu’ils méritent tous d’être applaudis pour ce qu’ils ont accompli ! Supportez-les en allant les visiter.

Maintenant, cliquez ici pour réserver un tour avec moi

Elliot, Votre guide à Lisbonne.

 

 

Vertigo café

Le Vertigo Café…

Le vertigo café, Filipe

Le vertigo café, Filipe

Le Vertigo café tenu par Philippe (Filipe) m’a plu dès que je l’ai vu. Entre antique et actuel, le mix doit être bien équilibré… Et malheureusement, c’est trop souvent pompeux. C’est vrai, on nous le sert à toutes les sauces mais toujours avec le même terme: Vintage. Tout est vintage aujourd’hui. Au Portugal, le seul Vintage que je connaisse, c’est le Porto, le Ruby pour être plus précis. Le terme que je préfère utiliser pour Lisbonne, c’est l’authenticité.

L’intérieur du vertigo café.

Laissez moi vous présenter le Vertigo café. Au sol, des pierres de taille polies par les pas. Les murs de 200 ans eux, sont bruts. Poutres et briques sont sèches et mystérieuses. Les luminaires des années 70 illuminent les esprits.

Mur et inspiration au Vertigo Café

Murs et inspiration au Vertigo Café

Le plafond géométrique est époustouflant. Filipe me dit qu’il représente les 4 saisons… L’osmose est bien présente. Par conséquent, quand j’y suis, j’écris. Et si ce n’est pas pour écrire, j’y donne rendez-vous à des amis, ou des clients. Le vertigo café est un bon point de départ pour les visites guidées que je propose.

Le vertigo café et son étagère

Le vertigo café, ses portraits et son étagère

Sa localisation est parfaite

En plein Chiado, il est central mais caché dans une rue qui relie la place Bordalo Pinheiro et la place du Carmo. La place où Salgueiro Maia, leader de la révolution des œillets, a renversé le gouvernement de Salazar (alors dirigé par Caetano).

A deux pas, un supermarché bio. Un des appartements du fameux Fernando Pessoa. Le couvent du Carmo. La place du Chiado et celle de Camoes voisine…

pour résumer, le Vertigo café c’est…

…un café sympa et en plein centre. Un peu comme les autres que je propose sur mon site (les consulter ici sur mon blog). N’hésitez pas à vous y rendre pour vous détendre des montées et descentes que Lisbonne vous fait subir. C’est moi l’alpin qui vous le dit! Lisbonne n’est pas de tout repos… Surtout quand vous voulez vous rendre dans des endroits atypiques.

Vertigo Café : Travessa do Carmo. N°4. Lisbonne. Ferme a 19h.

Elliot, votre Guide à Lisbonne

Réserver un tour avec moi

me contacter

profil linkedin

Espresso Bar

L’ Espresso Bar

On est lundi et j’ai envie aujourd’hui de parler de l’Espresso Bar. Ce café se situe dans la “Baixa”. Vous ne pouvez donc pas passer à côté! C’est la zone que le flot de touristes parcourt de long en large. S’il a une architecture bien marquée, ce quartier central n’est pas mon préféré car justement trop peuplé.

expresso bar, un Bar à Expressos

Espresso Bar, un Bar à espressos

Une ambiance charactéristique qui le rend sympathique:

Un point de rendez-vous facile, un café bon et une équipe dynamique dans un décor bois/crème. C’est ce qui compose l’ Espresso Bar avec (j’allais les oublier…) des canapés en cuir d’une souplesse rare et d’un confort première classe! On s’y sent bien.

La terrasse partagée avec le Brown Café est fraîche et ombragée par la hauteur des batiments qui l’entourent. Elle affiche complet.

En ce moment même, la serveuse chante par dessus les paroles d’Anselmo Ralph. LA Star reconnue dans toute la Lusophonie! Je me marre, et les clients aussi. Elle est à la cool mais aussi efficace et professionnelle. Mon “Latte” est déja sur ma table.

L’expresso Bar est coloré et la déco simple mais recherchée

L’ Espresso Bar est coloré et la déco simple mais recherchée

Toujours, la télé, placée dans un coin, diffuse les mêmes défilés de mode de la Fashion TV.

Nostalgique des discussions…

Ils ont le Wi-Fi, des gateaux appétissant, et des tables basses qui rendent l’espace informel. Les journaux du jour sont en consultation libre. Une bibliothèque poussiéreuse, très colorée et remplissant avec brio sa fonction décorative au dessus de ma tête, patiente.

Je regarde autour de moi: Les gens attendent téléphone vissé dans leurs mains. Un pause technologique: Le temps d’engloutir une gorgée de la boisson qu’ils ont commandée. Le monde a évolué d’une manière qui ne me convient pas mais je ne fais rien pour changer ça. Moi-même je tape ce texte au lieu de parler à mon voisin qui s’occupe de la même manière. 

J’aime L’ Espresso Bar, il m’inspire (pas pour changer le monde) mais pour écrire. Peut-être que l’on s’y croisera lors de votre passage à Lisbonne et que l’on discutera 🙂

Espresso Bar: en face de Brown, Rua da Vitoria. Lisbonne.

Elliot, votre Guide à Lisbonne

Réserver un tour avec moi

me contacter

profil linkedin

Expresso Bar, avec wi-fi

Espresso Bar, avec wi-fi

 

Augusto Café Lounge

Augusto Café.

Quand la première fois le Augusto Café m’a attiré l’oeil, j’étais suivi par un bon nombre de touristes. Alléché par l’ambiance qui s’en dégageait, et malgré la visite, je n’ai pu résister à l’envie d’y glisser la tête . “Mmmm ça ne m’a pas l’air mal” dis-je “je reviendrai!”

Augusto café… Le nom est noté !

l'entrée d'augusto café

la table pour les couples de l’Augusto café

Le moment tant attendu d’y remettre les pieds est venu ! La semaine passée, une exposition de la Française Alex B. était sur le point d’être décrochée. Je ne pouvais plus repousser.

 J’ai beaucoup aimé la vision de Lisbonne qu’ exprime cette jeune artiste française. Française? Oui ! Comme les propriétaires ! Le “Ola” teinté d’un accent que moi aussi j’ai du mal à dissimuler m’a tout de suite marqué. De la région Parisienne, ils se sont installés ici avec leurs enfants quelques mois à peine après que j’y ai posé mes valises, été 2013. 

Expo Alex B Augusto

Expo Alex B Augusto

 

Donnant au Augusto café la touche qu’il faut pour être bien entouré même lorsque l’on s’y rend seul, Alex B a chiadé son boulot! Dans le détail ou dans sa globalité, de l’azulejos revisité à la ville crayonnée en passant par les “Quiosques” collés… Tout m’a plu! Julien, le propriétaire, a su faire un choix approprié, c’est sûr!

son site ici: http://www.alexiabarret.com/

Comme dans tous les endroits visités, j’ai demandé quelle était la spécialité? Le patron de l’Augusta café m’a fait goûter ses glaces et ses sorbets. Artisanales, succulentes, confectionées avec des ingrédients choisis, ils  font 5 parfums . 3 pour les  glaces: Vanille, Chocolat et fraise. 2 pour les sorbets: Fraise et Citron. Un goût divin! Le chocolat est intense et peu sucré. Le citron dans son jus….. Se sont mes préférés!

Augusto café inspiré par sa spécialité: les glaces Vanille Fraise Chocolat

Augusto café inspiré par sa spécialité: les glaces Vanille Fraise Chocolat

 Inspirée des parfums qu’ils proposent, le jaune vanille, le marron chocolat et le rose fraise sont les piliers de leur décoration. Entre classic et moderne, l’espace plait ou choque. Dès l’entrée, le filtre est fait entre ceux qui rebrousseront chemin et ceux qui passeront un agréable moment.

livre d'or Augusto Café

livre d’or Augusto Café

A deux pas de la Feira de Ladra, le mardi et le samedi sont les jours où il ne désemplit pas. Plus d’infos: https://www.facebook.com/augustolisboaicl?fref=ts

Franchement j’ai aimé et j’ y retournerai sans tarder ! J’ai oublié de signer le Livre d’or…

Le Café Augusto: Rua Santa Marinha 26. Lisbonne.

 

Elliot, votre Guide à Lisbonne

Réserver un tour avec moi

me contacter

profil linkedin

Copenhagen Coffee Lab !

Copenhagen Coffee Lab s’agrandit !

Copenhagen Coffee Lab s’agrandit !

Les spécialistes du café à la mode Danoise: le Copenhagen coffee lab

Il est 8h, tout est calme en ce premier samedi printanier. C’est un air de fraîcheur parfumé qui souffle sur la place des fleurs… Je me demande ce qui change de d’habitude…

Une odeur de café se cache derrière celle de la rosée matinale!  Sapristi je m’écrie! Cette place de Lisbonne aussi verdoyante que chaleureuse a un nouveau venu! Le Copenhagen Coffee Lab!

Auparavant dans un Piaggio Bleu clair, au “Jardim da Estrella”, à l’abris des coups de soleil, ces Danois amoureux de Lisbonne s’activent et ouvrent une adresse fixe!

jardim da estrella

Copenhagen coffee lab, jardim da estrella

A défaut d’un bus, ils ont trouvé un emplacement parfait. Un bout d’immeuble au rez-de-chaussez rua nova da piedade, à 50 mètres de la “praça das flores”. Ses voisins sont les fameux, “café Tease” et le “Pao de Canela“. Respectivement connus pour les Cup-cakes et les brunchs, ces deux molosses hyper branchés désemplissent rarement… Poêtes, flaneurs, travailleurs, chômeurs. C’est tout Lisbonne qui connait ce quartier. Son ambiance, “calme et agréable” (je cite ma maman), est unique et appréciée.

Je me décide à entrer dans le Copenhagen coffee lab…

Je franchis le pas de la porte. Mes yeux s’ouvrent sans effort devant l’accueil souriant et l’espace apaisant qui s’offrent à moi. La déco nordique sûrement. Ou alors le café qui vient tout juste d’être moulu… Peut-être. Je ne saurais expliquer que je me sente déjà à mon aise… Mais c’est un fait!

Le petit déjeuner tout juste commandé a l’air délicieux sur les tables voisines… Je le vérifie et vous le confirme dans la foulée!

petit dejeuner au Copenhagen Coffee Lab

petit dejeuner au Copenhagen Coffee Lab

 Putain c’est bon ! Et ça change… Le café vient toujours d’un endroit différent (Brésil ce mois-ci). Le beurre est Danois. Les recettes des patisseries/pains sont de leurs parents… Le tout est surprenant.

Après ce délicieux petit-déjeuner, je goûte leur spécialité: le café…

Curieux, je commande une infusion. Le café repose 30 secondes dans l’eau bouillante puis est pressé. Croyez moi si je vous dis que j’ai trouvé cette boisson chaude rafraichissante!

Servi comme le thé à la menthe au Maroc, j’ai découvert de nouveaux arômes!  En conclusion, c’est très simple: Ils vont me faire revenir très prochainement!

Copenhagen coffee lab: R. Nova da Piedade 10 Lisbon, Portugal

Elliot, votre Guide à Lisbonne

Réserver un tour avec moi

me contacter

profil linkedin